mardi 29 novembre 2022

Bioctobre 2019 - jour 5 : Construire

Ce billet est issu de la planche du livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Build": Construire.
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 

 Planche N°XXXVI                                                                               #Build

- Construire -

En 1982, le biologiste anglais Richard Dawkins, publie « Le phénotype étendu », un ouvrage qui, à l’instar de son ouvrage précédent « Le gène égoïste » (1976), fera date en biologie évolutive. Dans cette publication, Dawkins revient sur la relation qui existe entre l’ensemble des gènes d’un organisme (le génotype) et le résultat de leur expression (le phénotype). Tiré du grec « phaínein », qui signifie « montrer », le phénotype correspond en quelque sorte à l’apparence de l’individu. Dawkins modifie l’acceptation de ce terme en montrant que le phénotype ne se limite pas à l’enveloppe corporelle des individus, mais s’applique à toutes les manifestations visibles de l’expression des gènes d’un individu. Les nombreux exemples (barrages de castors, toiles d’araignées, et nids d’oiseaux) sont des manifestations indirectes de gènes favorisant ces comportements. Lorsque l’ouvrage est bien réalisé, les individus porteurs de ces gènes sont favorisés d’un point de vue de la sélection naturelle.

L’exemple illustré ici peut être observé au nord de l’Australie à proximité de la ville de Darwin. Ça ne s’invente pas ! Il s’agit de termitières géantes mesurant jusqu’à 4 m de haut, 2,5 m de large et 1 m d’épaisseur, construites par les termites magnétiques (Amitermes meridionalis). Fait surprenant, ces termitières sont toutes orientées de la même façon, un agent immobilier parlerait « d’immeubles d’appartements traversants », orientés est-ouest. Cette orientation permet à la termitière de se réchauffer le matin, d’être peu exposé à midi lorsque le Soleil est au nord (nous sommes dans l’hémisphère Sud !), avant de repasser au Soleil le soir. Encore plus remarquable, une étude de 2002 a montré que pour établir l’orientation de leurs édifices, ces « termites boussole » utilisent le champ magnétique terrestre. Quant à la hauteur des édifices, elle permet aux termites d’éviter les inondations fréquentes dans les plaines du Nord de l’Australie. Selon les conditions de température et d’hygrométrie, les termites se déplacent dans la termitière à la recherche des conditions optimales.

Ces remarquables constructions « bioclimatiques » ne sont pas l’œuvre d’un brillant architecte, mais l’aboutissement de la coopération d’un million d’individus, issu d’un couple royal, et partageant une base génotypique commune. Chaque individu collabore ainsi au succès de sa colonie et à la transmission de ce génotype. 


Pour en savoir plus :
 

 Découvrez tous les autres articles autour du projet Bioctobre via ce lien : Bioctobre
 

dimanche 20 novembre 2022

Conférence à Pau, salon littéraire les "Idées mènent le Monde 2022"

 Ce week-end se tenait le salon littéraire de Pau avec des invités "prestigieux" du monde de la télévision et de la politique (généralement des amis de notre maire Bayrou) et un public dont la moyenne d'âge dépasse largement les 60 ans... Heureusement, François de Closet a bien expliqué lors de sa conférence à quel point tous ces "Boomers" ont bien pourri le système avant d'exiger maintenant que l'on prenne soin d'eux. 
Aux "idées mènent le monde" on expose également des voitures (preuve de modernité), d'une part celles des visiteurs parce que les plus de 60 ans ne vont quand même pas marcher ou prendre un vélo, mais aussi celles de sponsors qui nous montrent le monde de demain avec des SUV toujours plus gros...

Photo par l'association Pau à Vélo.

On espère qu'une prochaine édition donnera plus de place aux jeunes auteurs, qui ont également des choses à dire sur le monde de demain, même si ce qu'ils disent ne plaît pas trop aux plus de 60 ans, ou au maire de la ville de Pau. Regarder par exemple du côté de YouTube et de l'écologie serait une bonne idée.
 
 
Au milieu de ce désespoir, pour montrer que tout n'est pas perdu l'UPPA a envoyé ses meilleurs vulgarisateurs propager un message différent... Avec du contenu, plutôt qu'une accumulation de "visions du monde" inspirées par une expérience de vie privilégiée.
On apprécie le très "beau" template officiel avec des petits triangles colorés...

Bien sûr, j'ai répondu à l'appel, d'autant plus que je suis un auteur désormais ! UhUh ! Voici la conférence qui a été captée avec un public considérable (50 max) compte tenu du créneau : samedi matin 10h30. (Rappelons que le samedi matin à 10h30 les plus de 60 ans sont au marché..., j'étais par ailleurs en concurrence avec une des seules jeunes du salon: l'excellente Rachel Khan)
 
Dans cette conférence, je parle de l'histoire de l'illustration naturaliste, et des applications du dessin en biologie aujourd'hui. Le tout saupoudré de quelques planches de Bioctobre et d’anecdotes scientifiques. Les plus de 60 ans ont beaucoup aimé !

Comme il ne faut pas taper sur la main qui nous nourrit, je remercie bien sûr l'UPPA et notamment Caroline Fischer ainsi que toute l'équipe du Palais Beaumont qui m'a accueillie dans de très bonnes conditions.

Bon visionnage, et à bientôt pour des partages de speed-painting Bioctobre...


 

dimanche 9 octobre 2022

Bioctobre 2019 - jour 23 : Antique

Ce billet est issu de la planche du livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Ancient": Antique.
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 

dimanche 10 octobre 2021

Bioctobre 2018 - jour 25 : Cadeau !

Ce billet est issu de la planche du livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Gift": Cadeau.
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 

dimanche 3 octobre 2021

Bioctobre 2018 - jour 23 : Boueux

Ce billet est issu de la planche du livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Muddy".
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 

vendredi 24 septembre 2021

Bioctobre - jour 14 : Horloge

Ce billet est issu de la planche XI du Livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Cruel".
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 

mercredi 22 septembre 2021

Bioctobre - jour 13: Gardé

Ce billet est issu de la planche XIII du Livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Gardé".
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 

lundi 20 septembre 2021

Bioctobre 2018 - jour 12: Baleine

Ce billet est issu de la planche XII du livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Whale".
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre
 
 
 

vendredi 17 septembre 2021

Bioctobre 2018 - jour 11: Cruel

Ce billet est issu de la planche XI du Livre Bioctobre 2018-2019, autour du mot clé "Cruel".
Pour en savoir plus sur le livre et se le procurer rendez-vous sur cette page : Bioctobre 2018-2019 : Le livre



jeudi 16 septembre 2021

Bioctobre 2018-2019 le livre !

    Les lecteurs assidus savent depuis le dernier billet qu'une prétention artistique existe bel et bien quelque part dans mon cortex... Et si vous n'êtes pas au courant allez vite faire votre travail de lecteur en vous extasiant devant tant de beauté : Clic clic clic !

    Mais ce que je vous annonce ici dépasse le cadre de l’illustration quotidienne du mois d'octobre. Eh oui, le temps est venu de vous annoncer fièrement que je n'ai pas réussi à trouver un éditeur capable de publier mon travail (trop avant-gardiste sans doute). Même le conseil régional n'a pas voulu financer ce projet (Coucou LacqOdyssée), c'est dire s'il est exceptionnel. Fort de ces désillusions, je me suis trouvé CON-forté dans mon choix (par une absence de choix), et j'ai donc choisi l'AUTO-EDITION associée au CROWDFUNDING ! Deux choses qui n'existaient pas au XXe siècle et qui rendent ce monde plus riche de livres qui n’auraient jamais dû sortir !


BIOCTOBRE : Le livre qu'il te faut ! 

-Personne n'en veut, cela ne sert à rien, c'est donc qu'il te le faut !
-Oui, mais quoi ?
-Le livre Bioctobre 2018-2019.
- Han! Trop bien ! Mais comment faire pour obtenir ce bijou de l'esprit ?
 
  • Si tu es un internaute lointain:
Rendez-vous sur Kiss Kiss Bank Bank du 16/09/2021 au 4/11/2021 et commande le livre (dans la colonne de gauche). Il faudra bien sûr sortir une carte de paiement afin de soutenir le grand Capital (13€ + frais de port). Je me ferai ensuite un plaisir de te préparer une petite enveloppe à ton nom avec l'objet tant convoité courant Novembre.
  • Si tu es un internaute palois ou paloin:
A partir du 1er octobre, adresse-toi à l'excellente libraire L'Escampette (19 Rue des Cordeliers à Pau) et donne un peu d'argent à Aline, Jérôme ou Bertrand.
  • Si tu me connais en vrai:
 Il est grand temps de venir me parler car je deale peut-être des exemplaires dédicacés...
 
 
 

Pourquoi un livre ? 

    Souffrir pendant 31 jours et n'en laisser qu'une trace éphémère sur Twitter c'est dommage. Le but premier était donc de produire un objet, pas trop moche et un peu pérenne, que ma maman et mes amis pourraient garder dans leurs bibliothèque quelque part entre Chateaubriand et Colette...

    Et puis je ne voulais pas laisser les non-biologistes trop dubitatifs devant mes dessins (les pauvres)... J'ai donc essayé d'expliquer et de développer mes idées pour chaque thème en une page de texte plutôt qu'en  280 caractères comme sur Twitter.




Que contient le livre ?

    Le livre se compose d'un avant-propos d'une quinzaine de pages qui reprend la démarche du projet, mais aussi un petit historique de l'illustration scientifique. Viennent ensuite les 62 planches de 2018 et 2019 en noir et blanc, accompagnées à chaque fois d'une page de texte explicatif et de sources complémentaires qui peuvent être des livres, des publications scientifiques ou des sites web. La bibliographie complète est d'ailleurs accessible ici
 
    Le texte est léger, mais précis scientifiquement, ça déconne moins que sur ce blog. D'après mes Bêta-lecteurs (et non lecteurs bêtas) c'est à priori accessible à tous, à condition d'avoir un minimum d’intérêt pour la biologie, mais pourquoi venir ici si ce n'est pas le cas hein ? (On se connait quand-même!). Pour être sûr de ne pas trop dire de bêtises j'ai fait relire mon manuscrit par des gens très intelligents en plus d'être agrégés (ce n'est pas incompatible). Je  les salue et les remercie au passage: Gipsy Peltier et Laurent Economidès.

    Afin de réduire les frais de ce modeste projet, le livre est imprimé sur un papier crème au format A5+ (15,5x23cm) avec une couverture semi-rigide et un dos carré-collé. Il sera du plus bel effet à côté de la pléiade et autres mauvaises éditions sur papier bible.

Voici un petit aperçu digital du bonheur qui vous attend :

    Une autre façon de découvrir le livre est de continuer à suivre ce blog puisque je compte bien publier un bon tiers du bouquin sous forme de billets. Pour cela il suffit de cliquer sur le Tag Bioctobre dans la colonne de droite.

    Arriver à ce stade en ayant lu toute ma prose, et sans avoir acheté le livre est assez étrange. Face au doute, je ne peux effectivement garantir que la lecture de Bioctobre change ta vie, ni même ne l'améliore, mais sache cher lecteur que j'y ai mis tout mon cœur.